Il Soffio Celeste | Le Lion et le Pélican

Il Soffio Celeste

Date du spectacle : 

Dimanche 22 avril 2018 - 17:00

Type de spectacle : 

  • Musique
Le Lion et le Pélican : Il Soffio Celeste - Musique

Les chants de la béatitude par Aude ESSO

accompagnée par orgue et choeur

Muriel Souty, mezzo soprano
Émilie Tafoiry, soprano colorature
Nicolas Tafoiry, organiste


Au programme

Compositeur Titre Chanteuse(s) Texte original / Traduction Durée
Henri PURCELL
(1659-1695)
Sound the Trumpet (extrait de Ode for Queen Mary's birthday) Duo : Emilie et Aude Sound the trumpet till around You make the listening shores rebound. On the sprightly oboy play. All the instruments of joy That skiful numbers can employ To celebrate the glory of this day. 3 mm
Henri PURCELL
(1659-1695)
Shepherd, leave decoying (Extrait de King Arthur) Duo : Emilie et Aude Shepherd, shepherd leave decoying - Pipes are sweet as summer's day; Whilst your lays we are enjoying We to Flora homage pay. Then with flow'ry garlands twining, Lighly trip it over the sward Gladsome hearts know no repining, Beauty brings its own reward. 3 mm
Henri PURCELL
(1659-1695)
Trupet Tune, called the Cible Z. T678 Nicolas Orgue solo   3 mm
Jean-Sébastien BACH
(1685-1750)
Wir eilen (Extrait de Cantate 78) Duo : Emilie et Muriel

Wir eilen mit schwachen, doch emsigen Schritten, O Jesu, o Meister, zu helfen zu dir. Du suchest die Kranken und Irrenden treulich. Ach höre, wie wir Die Stimmen erheben, um Hülfe zu bitten! Es sei uns dein gnädiges Antlitz erfreulich !

De nos pas faibles mais empressés, nous accourons vers toi, ô Jésus, ô Maître, pour recevoir ton aide.
Tu accordes fidèlement tes soins aux malades, aux égarés.
Ah, entends comme nos voix s'élèvent pour implorer ton secours !
Puisse la vue de ta face où rayonne la grâce nous dispenser la joie !

5 mm
Jean-Sébastien BACH
(1685-1750)
Quia respexit (extrait Magnificat) Aude

Quia respexit humilitatem ancillae suae. Ecce enim ex hoc beatam me dicent omnes generationes.

Car il a jeté les yeux sur l'humilité de sa servante et voici que désormais on me dira bienheureuse de génération en génération.

3 mm
Jean-Sébastien BACH
(1685-1750)
Esurientes (Extrait Magnificat) Muriel

Esurientes implevit bonis, et divites dimisit inanes.

Il a comblé de biens les affamés et renvoyé les riches les mains vides.

3 mm
Jean-Sébastien BACH
(1685-1750)
Jauchzet Gott (Extrait de Cantate 51) Emilie

Jauchzet Gott in allen Landen ! Was der Himmel und die Welt An Geschöpfen in sich hält, Müssen dessen Ruhm erhöhen, Und wir wollen unserm Gott Gleichfalls itzt ein Opfer bringen, Dass er uns in Kreuz und Not Allezeit hat beigestanden.

Criez de joie vers Dieu dans tous les pays !
Dans le ciel ou dans le monde, toutes les créatures qui vivent doivent exhalter sa Gloire et à notre Dieu nous voulons aussi maintenant apporter une offrande, puisque dans l'affliction et la détresse, à toute heure il s'est tenu à nos côtés.

5 mm
Jean-Sébastien BACH
(1685-1750)
Den Tod (Extrait de Cantate 4) Duo : Aude et Muriel

Den Tod niemand zwingen kunnt Bei allen Menschenkindern, Das macht' alles unsre Sünd, Kein Unschuld war zu finden. Davon kam der Tod so bald. Und nahm über uns Gewalt, Hielt uns in seinem Reich gefangen. Halleluja !

Nul ne peut contraindre la mort, Parmi le genre humain. La faute en revient seulement à nos péchés. Il n'existait pas d'innocents. C'est pourquoi la mort fut si prompte à s'emparer de nous. Et à nous retenir captifs dans son empire. Alléluia !

4 mm
Jean-Sébastien BACH
(1685-1750)
Fantaisie en la min Nicolas   4 mm
Jean-Baptiste PERGOLESE
(1710-1736)
Stabat Mater (début du Stabat Mater) Duo : Aude et Muriel

Stabat mater dolorosa Juxta crucem lacrimosa dum pendebat Filius.

Debout, la Mère des douleurs, Près de la croix était en larmes, Quand son Fils pendait au bois.

5 mm
Jean-Baptiste PERGOLESE
(1710-1736)
Quando corpus et Amen (Final du Stabat Mater) Duo : Emilie et Muriel

Quando corpus morietur, fac ut animæ donetur Paradisi gloria. Amen ! In sempiterna sæcula. Amen.

À l'heure où mon corps va mourir, À mon âme, fais obtenir la Gloire du paradis. Amen ! Pour les siècles des siècles. Amen.

6 mm
Felix MENDELSSOHN
(1809-1847)
Laudate pueri Psaume op 39 N°2 Trio : Emilie, Muriel et Aude

Laudate, pueri, Dominum, Laudate nomen Domini. Sit nomen benedictum, ex hoc nunc, et usque in sæculum.

Louez le Seigneur, ô enfants. Louez le nom du Seigneur. Béni soit le nom du Seigneur, à partir de maintenant, et jusque dans les siècles.

7 mm
Gabriel FAURÉ
(1845-1924)
Cantique de Jean Racine Trio : Emilie, Muriel et Aude Verbe égal au Très Haut ! Notre unique espérance, Jour éternel de la terre et des cieux ! Nous rompons le silence, Divin Sauveur ! Jette sur nous les yeux, Divin Sauveur ! Jette sur nous les yeux ! Répands sur nous le feu de ta grâce puissante, Que tout l'enfer fuie au son de ta voix ! Dissipe le sommeil d'une âme languissante ! Qui la conduit à l'oubli de tes lois ! O Christ sois favorable à ce peuple fidèle Pour te bénir maintenant rassemblé Reçois les chants qu'il offre à ta gloire immortelle et de tes dons, qu'il retourne comblé. 6 mm

Téléchargez le programme


Muriel SOUTY, mezzo-soprano, est diplômée des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Paris et Lyon, où elle a suivi un cursus complet en chant, musique de chambre et didactique ; lors de ses études, elle a bénéficié de l’enseignement et des conseils de personnalités comme Robert Dumé, Pierre-Laurent Aimard, Jeff Cohen etc. Titulaire du Certificat d’Aptitude, elle enseigne elle-même au Conservatoire d’Alençon.

Muriel Sauty, mezzo sopranoSur scène, Muriel SOUTY a interprété des rôles très variés : Didon dans Dido & Aeneas de Purcell, Berta dans le Barbier de Séville de Rossini, Kate Pinkerton dans Madame Butterfly de Puccini, Hélène dans la Belle Hélène d’Offenbach, Mrs Benson dans Lakmé de Delibes, Nancy dans Albert Herring de Britten, la Marquise dans les Brigands d’Offenbach. En 2005-2006 Muriel SOUTY a été la Comtesse dans Ta bouche de Maurice Yvain, spectacle de la compagnie les Brigands qui a remporté un très vif succès et le prix du meilleur spectacle musical aux Molières 2005. Muriel SOUTY fût Madame Martin dans la Cantatrice chauve, opéra de G. Calvi d’après Ionesco, créé à l’Opéra de Montpellier, puis Emilia dans Otello de Verdi sur cette même scène. Plus récemment on a pu l’entendre dans une production de Dido & Aeneas de Purcell et dans Lakmé de Delibes au Mans.

Parallèlement, Muriel SOUTY se produit très régulièrement en tant que soliste dans des oeuvres de musique sacrée (Mozart, Dvorak, Penderecki…) en France et à l’étranger.

Sa voix large, chaude et profondément expressive, en fait une interprète idéale du lied romantique allemand, de Schubert et Schumann à Brahms et Mahler. Muriel SOUTY explore avec passion ce répertoire avec les pianistes Maguelone Parigot, Christophe Manien ou Samuel Boré.

Site officiel : murielsouty.fr


Emilie BERTHO-TAFOIRY débute le chant à l’âge de 14 ans, à Belle-Île-en-Mer, sous la direction d’Henri BEDEX, lui aussi bellilois et baryton vedette de nombreux opéras comiques et opérettes, qui décèle en elle des qualités de soprano léger, la voix la plus aigue du registre féminin.

Emilie BERTHO-TAFOIRY, soprano coloratureAprès six années d’apprentissage, Emilie BERTHO-TAFOIRY intègre la classe de Daniel DELARUE au sein du C.R.R. d’Aubervilliers et obtient en parallèle une Licence de musicologie à La Sorbonne. Elle achève ensuite sa formation par le troisième cycle du conservatoire et le diplôme d’études musicales, dans la classe de Valérie WUILLEME à Soissons.

Emilie BERTHO-TAFOIRY à l’occasion d’aborder dans ce cadre tout le répertoire sacré ou profane dédié à sa voix (Cantates 147 et 51 de Bach, La Flûte enchantée, Mithridate, Exsultate Jubilate, Grande Messe en Ut… de Mozart, Le Messie d’Haëndel, Ariane à Naxos de Strauss, Mignon, Hamlet, d’Ambroise Thomas, les Contes d’Hoffmann d’Offenbach, Lieders de Schubert, Schumann, Mélodies de Milhaud, Poulenc…)

Emilie BERTHO-TAFOIRY, a déjà participé à de multiples projets musicaux, avec pianiste ou formation orchestrale, dans les répertoires sacré et profane : elle a ainsi et notamment tenu le rôle soliste de Gabriel dans « La Création » oratorio de Haydn, à Soissons, et donne chaque année de nombreux récitals. En mars 2014, Emilie BERTHO-TAFOIRY s’est jointe au chœur du théâtre impérial de Compiègne pour Carmen, de Bizet, et a remporté le prix du public au concours de chant des Amis du Grand Théâtre de Bordeaux.


Nicolas Tafoiry, organisteNicolas TAFOIRY, après une première formation musicale reçue dans la Sarthe, se forme plus particulièrement à l’orgue à Paris, en marge de ses études à l’Ecole du Louvre. Titulaire des trois diplômes de cet établissement, Nicolas TAFOIRY est pendant dix ans Conservateur de la citadelle de Belle-Île-en-Mer. Dans le cadre de ces fonctions, il publie différents ouvrages, donne de nombreuses conférences mais a également l’occasion d’accompagner plusieurs chœurs bellilois. Nicolas TAFOIRY est ainsi répétiteur du chœur du Festival lyrique de Belle-Île et accompagnateur de la classe de chant d’Henri BEDEX. Chargé de la conservation des archives historiques du diocèse de Soissons, Laon et Saint-Quentin, de 2008 à 2015, il poursuit dans l’Aisne ses activités d’organiste liturgique, notamment comme co-titulaire des grandes orgues de la cathédrale de Soissons. Installé à Auxerre depuis l’automne 2015, c’est dorénavant à partir de la Bourgogne que Nicolas TAFOIRY continue à accompagner son épouse dans de nombreux récitals.


Aude ESSO, Soprano lyrique passionnée dès son plus jeune âge par la musique et la danse, Aude ESSO décide après le baccalauréat de poursuivre des études de chant lyrique, de musique de chambre et d’histoire de la musique, disciplines dont elle obtient plusieurs récompenses au Conservatoire National de Musique de Colmar, en Alsace, en Mai 2003. Elle complètera son Diplôme d'Etudes Musicales au conservatoire du Mans en 2010.

aude-esso-.jpgSe forgeant peu à peu une « personnalité musicale », grâce à ses rencontres avec des professeurs « inspirés » (Anne CONSTANTIN, Marie-Claire COTTIN, Francis JESER, Irmel STENGEL...) Aude ESSO s’est spécialisée dans l’oratorio et la mélodie française. Idéaliste dans l’âme et aimant communiquer son amour pour la « grande musique », elle chante régulièrement et avec grand plaisir dans les églises alsaciennes, parisiennes, puis sarthoises, des programmes tels que le Gloria de Vivaldi, le Stabat Mater de Pergolèse, les Cantates de J.S. BACH... Elle crée un programme intitulé « Chemin de Croix » (extraits de Passion et Requiem célèbres) et un deuxième programme dédié à la Vierge Marie.

Elle assure régulièrement des animations de messe de mariage.

Aude ESSO a créé et interprété deux programmes de récital de mélodie française « Cupidon dans tous ses états !!! » (2005) et « S’abandonner au bonheur… » (2006). Elle s'est attachée à y exprimer sa personnalité rayonnante et authentique.

Elle a été dernièrement sollicitée par Philippe LAUNAY, chef d’orchestre de la Musique Municipale du Mans, pour des extraits de l’opérette « La Chauve souris » d’OFFENBACH. Aude ESSO a travaillé avec Muriel SOUTY (mezzo-soprano), Cécile BESNARD (soprano), le Quatuor à cordes VINDINUM, Monique POIRIER, Boris BOUCHEVREAU et Marie-José CHASSEGUET (organistes), Nadine CORMIER (flûte traversière), Jean-Marcel BUVRON, Dominique CORMIER et Régis ROUILLARD (trompettistes), Viola SZALAY, Eriko ARIMA et Tania LEFEBVRE (pianistes), Claude BRENDEL et Philippe LAUNAY (chefsd’orchestre).

The Hanging Tree Es-tu, es-tu En train de venir à l'arbre? Ils ont pendu un homme Disent-ils, qui en a assassiné trois... D'étranges choses sont arrivées ici Aucun étranger ne pourrait être Si nous nous rencontrons à minuit Dans l'arbre au pendu Es-tu, es-tu En train d'aller voir l'arbre, Où l'homme mort appelait Pour que son amour s'envole ? Des choses étranges se sont passées ici Impossible de faire plus étrange Si nous nous retrouvons à minuit Sous l'arbre au pendu Es-tu, es-tu En train d'aller voir l'arbre Où je t'ai demandé de courir Pour que nous puissions tous les deux être libres ? Des choses étranges se sont passées ici Impossible de faire plus étrange Si nous nous retrouvons à minuit Sous l'arbre au pendu

Publié par Aude Esso Soprano lyrique sur lundi 23 octobre 2017

< >
Le Lion et le Pélican : Il Soffio Celeste - MusiqueLe Lion et le Pélican : Il Soffio Celeste - MusiqueLe Lion et le Pélican : Il Soffio Celeste - MusiqueLe Lion et le Pélican : Il Soffio Celeste - MusiqueLe Lion et le Pélican : Il Soffio Celeste - Musique
<
Le Lion et le Pélican : Il Soffio Celeste - MusiqueLe Lion et le Pélican : Il Soffio Celeste - MusiqueLe Lion et le Pélican : Il Soffio Celeste - MusiqueLe Lion et le Pélican : Il Soffio Celeste - MusiqueLe Lion et le Pélican : Il Soffio Celeste - Musique
>

Courriel du groupe : 

Nos partenaires publics

Fresnay-sur-Sarthe, Petite Cité de Caractère, participe aux...

Conseil Général de la Sarthe Accompagner le développement...

La Ville de Beaumont-sur-Sarthe participe aux activités...

La ville de Vivoin participe aux spectacles du Lion et du...

Visiteurs

  • Nbr de pages vues : 18723
  • Nbr de visiteurs : 2274
  • Depuis: 20/10/2017 - 11:10
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.